Ma Photo

_

Blog powered by Typepad

« LA VOIE EST LIBRE ~ planète blog | Accueil | nouvelles au cube | rubik's news »

10/02/2012

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Alain Cormier

Intéressant. On ne peut toutefois écarter une motivation beaucoup moins noble à l'apparent dédain de Platon pour les arts en général et pour la poésie en particulier : lui-même était un poète dramatique contrarié. Dans sa jeunesse, il s'est essayé à écrire des tragédies qui n'ont obtenu aucun succès et dont l'histoire n'a rien retenu. Se pourrait-il que ses réflexions sur l'art poétique lui aient été essentiellement inspirées par le dépit? C'est d'autant plus ironique qu'il est parvenu comme personne à "théâtraliser" le discours philosophique en écrivant la majeure partie de son oeuvre sous forme de dialogues. Une hypothèse à envisager.

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Vos informations

(Le nom est obligatoire. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)